Pub

vendredi 4 septembre 2009

Live ou online ?

Suite à quelques récents débats concernant la performace des joueurs de poker live par rapport aux joueurs online en cash game, je me suis demandé si la différence de niveau était tellement forte pour pouvoir justifier un tel écart de gains entre les deux disciplines, car il s'agit bien de deux disciplines différentes. Les avantages et inconvénients du live sont connus pour tout joueur de poker et ne sont plus discutables: beaucoup plus de mains par heure online, feeling humain et plus faible niveau en live, rake plus élevé en live,...

Mais lorsque l'on regarde de plus près, est-ce qu'une des deux disciplines peut vraiment etre plus intéressante financièrement ?
Tout d'abord, pour déterminer la situation la plus intéressante financièrement, il faut s'intéresser au gain horaire et non au gain par main. En effet, il est facile de comprendre qu'il est plus rentable de gagner 1BB/100 mains en jouant 1000 mains par heure, ce qui donne 10BB/heure que de gagner 10BB/100 mains en jouant 10 mains par heure qui donneront 1BB/heure.

En dehors de ces exemples extremes, revenons a des situations réelles. Un bon joueur online, qui domine sa limite, gagne 3BB/100 mains. En admettant qu'il s'agisse d'un multitableur moyen, il jouera environ 100 mains par heure et par table sur 4 tables soit 400 mains par heure. Il obtient donc un gain horaire de 3BB/100*4=12BB/heure.

Un autre factueur important a considérer est le rake. Pour les limites moyennes, le rake représente environ 3BB/100 mains. En jouant online, il est facile de trouver au moins 30% de RB, ce qui augmente le winrate de 1BB/100 mains soit 4BB/heure dans le cas de notre joueur qui passe donc a 12+4=16BB/heure.

Maintenant, est-ce que notre joueur gagnant peut réaliser 16BB/heure en live ?
En live, la vitesse de jeu est de 30 mains par heure et une seule table est possible. Donc, pour gagner 16BB/heure, notre joueur devra gagner 16BB*100/30=53.3BB/100 mains en prenant en compte le fait que le rake soit plus élevé en live !

Pour résumer, un bon joueur gagnant online n'a aucune chance d'égaler son gain horaire en live, malgré la différence de niveau. Un winrate de 53BB/100 mains me parait impossible à réaliser sur le long terme, meme avec une table ayant un très faible niveau. Ceci dit, cette conclusion peut etre différente pour un joueur break even ou perdant online qui peut devenir gagnant en live grace à cette différence de niveau. Etant donné que la majorité des joueurs de poker (largement plus de 50%) sont perdants online, il serait donc préférable pour la majorité des joueurs de poker de jouer en live si le seul objectif est d'optimiser le gain horaire (ou de limiter les pertes horaires) ! Mais heureusement, il n'y a pas que le gain horaire à prendre en compte et il y a des tas de raison différentes pour jouer en live ou online. Pour ma part, je trouve le live beaucoup trop lent et préfère largement jouer au poker online.

8 comments:

CelticTouch a dit…

Pour ma part, j'ai beaucoup plus de plaisir et d'émotions autour d'une table que devant mon écran..C'est pourquoi je délaisse progressivement le jeu online...

Mais évidememnt, je ne joue pas pour gagner ma vie mais pour prendre beaucoup de plaisir (et pour au moins ne pas perdre d'argent, voir en gagner).. Dans le cas contraire, je concois que le jeu online devienne beaucoup plus intéressant..

Je poste rarement ici, pourtant je lis régulièrement ce blog. Merci pour le travail fourni. ;-)

checkman a dit…

Je n'ai encore jamais joué en live, mais il y a un truc à prendre en compte : online on peut jouer pour des cacahuètes (sng à 10 cents, NL2, freeroll total...).
Online on commence direct par de la NL200 (je ne compte pas les cerles de jeu, tout le monde n'est pas parisien).

Et rien que ça peut faire une énorme différence. Je n'ai jamais tenté le live tout simplement parce que je considère n'avoir pas assez pour jouer en NL200.

Finalement il est sûrement moins risqué pour un joueur récréatif de jouer online pour vraiment pas chers, même s'il perd son argent.
On va oublier le cas du joueur vraiment accros et énorme perdant : j'ai vu une courbe sharkscope d'un joueur ayant 6000$ de pertes (il me semble, en tout cas c'est énorme) en n'ayant joué que des sng à 1$ (hallucinant).

Eiffel a dit…

intéressante analyse, très bien étayée !

Je n'ai pas encore osé aller dans le casino du coin car il y a probablement que des(une?) tables de CG, et comme je suis un fish en CG, autant ne pas aller faire +1 dans le bocal :-)

Eiffel a dit…

sinon, rien à voir : pourquoi tu soumets à approbation les commentaires ? c'est tout de même moins convivial, non ?

qu'en penses-tu ?

Blaherv a dit…

Effectivement j'avais oublié le fait que jouer online permet de jouer de sommes beaucoup plus petites car la gestion de bankroll s'applique aussi en live !

Blaherv a dit…

Concernant l'approbation des commentaires, c'est en effet une question que je me suis posée. Etant donné que j'ai eu très peu de commentaires à supprimer, je pense que je vais ré-essayer de les soumettre sans approbation.

SimEFP a dit…

Je pensais comme toi avant... Mais il y a 2 points que tu oublies.

1) Online on joue souvent en $ (98% des joueurs)donc en fait il faut réduire ses gains de 47% aujourd'hui c'est sick oui ca me fait gerber aussi ...

2) Le niveau d'une NL400 live est plus faible que la NL50 online. Donc en gros quand tu gagnes 3BB/100 de NL50 online tu en gagne 3BB de NL400 en live mais équivalent à 24BB/100 de NL50.

Et en extra il va falloir rajouter les 1$ de cap supplémentaire supplémentaire pour mi 2010.

Je connais des joueurs qui font que du live en 5/10 et qui gagne en moyenne 10 000€/mois alors que ce même joueur qui multitable de la 200 ou 400 arrivera jamais à ce salaire mensuel.

Qu'en penses tu?

Blaherv a dit…

Alors je vais prendre les deux remarques dans l'ordre pour donner mon avis.

1) Effectivement on joue souvent en $, bien que maintenant il y ait plein de choix pour des rooms en euros, mais je ne pense pas qu'on perde au change à moins de faire un gros deposit en euros quand le dollar est fort et de faire un gros cash-out quand le dollar est faible.
Le truc c'est que pour l'instant, quand tu joues en $, tu joues moins gros que quand tu joues en €, donc forcément si tu es gagnant tu gagnes moins en $, mais c'est parce que tu as joué moins gros (j'espere que je ne suis pas trop brouillon... ).

Le plus genant est peut-etre le fait que ce soit le meme niveau sur les tables en $ et en €, une table de NL100€ est en fait équivalente a une table de NL150 en $ avec le meme niveau que NL100 en euros.

2) Tout à fait d'accord avec toi, mais le probleme reste tout de meme le nombre de mains jouées à l'heure et le rakeback qui plombent le live (pour les joueurs gagants). Pour reprendre ton exemple, 24BB/100 mains pour l'équivalent NL50 est peut-etre possible, mais comme on joue au moins 10 fois moins de mains en live, on retombe à quelque chose comme 7BB/100 mains, sans prendre en compte l'énorme différence de rake et de rakeback.

Il est à mon avis difficile de dire combien peut gagner un joueur de live par mois car s'il joue 50 heures par semaine à 30 mains par heure tous les jours (prévision très optimistes), il va jouer 30*50*4=6000 mains par mois, ce qui représente un échantillon extremement faible.
Il serait intéressant de voir ce que ca donne sur 2 ou 3 ans.

En tout cas c'est très intéressant de comparer les possibilités poker en live et online donc merci pour vos avis !

Enregistrer un commentaire